Nouvelle fonctionnalité Bleexo : conversations anonymes

Actu RH, Bleexo, Digital RH, Fonctionnalités, SIRH - 28 novembre

thread_anonymous_LD

Dire c’est bien, se savoir entendu c’est encore mieux.

A intervalles réguliers vos collaborateurs prennent la parole grâce à Bleexo. Ils formalisent leur expérience employés, leur vécu au travail. Bleexo anonymise et agrège leurs réponses quantitatives et qualitatives (commentaires) et vous fournit en temps réel de l’information analytique, des pistes d’actions et des priorités.

Maintenant Bleexo vous permet de répondre aux commentaires en conservant l’anonymat des répondants.

Prenons un exemple

Monsieur Duchmol Anonyme écrit ce commentaire «franchement on n’y comprend rien … le bateau ne sait pas quel cap suivre… où est la stratégie ? … c’est difficile de travailler dans ces conditions !

Vous pouvez lui répondre par exemple «merci d’avoir pris le temps de faire ce commentaire. Le sujet que vous soulevez est important. Sachez qu’évidemment la stratégie existe mais manifestement nous l’avons mal ou pas assez communiquée. Je vous invite à lire ce document lien-document»

Monsieur Duchmol Anonyme lira votre réponse en sachant qui vous êtes mais vous ne serez pas à qui vous vous adressez. La conversation pourra se poursuivre dans ces conditions via Bleexo.

Quels sont les bénéfices

  • Faire préciser un propos et ainsi mieux le comprendre.
  • Prouver que vous lisez les commentaires
  • Montrer que Bleexo est utile au quotidien
  • Faire de la régulation
  • Inciter à la sincérité des réponses

Cette fonctionnalité que beaucoup attendaient est disponible dès aujourd’hui. Et comme toujours avec Bleexo c’est simple : cette fonction est incluse dans tous les programmes tarifaires.

Comment ça marche ?

A coté de la date de chaque commentaire vous avez un petit bouton «répondre». C’est tout. C’est simple et intuitif.

Ce qu’il faut retenir :

Vous pouvez répondre aux commentaires. Votre interlocuteur reste anonyme et sait qui vous êtes. Les notifications de messages arrivent dans votre boite mail.

Partager cet article :
Abonnez-vous à notre newsletter :